www.faune-touraine.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Alouette lulu 16-18
       - 
Busard cendré 11-18
       - 
Chevêche d'Athéna 16-18
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 15-18
       - 
Cochevis huppé 16-18
       - 
Pie-grièche écorcheur 12-18
       - 
Moineau friquet 11-18
       - 
Moineau friquet 17-18
       - 
Rougequeue à front blanc 15-18
       - 
Ecureuil roux 12-18
       - 
Fouine 16-18
       - 
Martre des pins 16-18
       - 
Loutre d'Europe 15-18
       - 
Rainette verte 12-18
       - 
Couleuvre verte et jaune 15-18
       - 
Vulcain 17-18
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et des codes atlas
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Atlas faune en Indre-et-Loire
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence faunistique
Mode d'emploi
 - 
Débuter avec Faune Touraine
 - 
Guide d'attribution des codes atlas
Enquêtes et Atlas
 - 
Enquête sur les rapaces nocturnes nicheurs 2014-2016
 - 
2013 : deuxième année de l’enquête nationale hirondelles
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs de France métropolitaine (AONFM) 2009/2012
Autres sites Visionature
 - 
Bases voisines et sites nationaux
Synthèses et publications
 - 
Synthèses ornithologiques trimestrielles
 - 
Dates d'arrivée et de départ des migrateurs
 - 
Le P'tit Grav'
 - 
Le Comité d'Homologation Régional du Centre (CHR Centre)
Règles à respecter
 - 
Code de conduite
 - 
Code de déontologie
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
>
 
Nbre/page :
nbre : 69
 
vendredi 13 juillet 2018
Oiseaux
La Chronique Ornitho : début mars à fin mai 2018
posté par Pierre Réveillaud
 
vendredi 8 juin 2018
Du changement dans l'affichage des cartes
posté par Pierre Réveillaud
 
lundi 16 avril 2018
Oiseaux
La Chronique Ornitho : mi-novembre 2017 à fin février 2018

L’hiver 2017-2018 aura fait preuve d’une platitude remarquable sur la plus grande partie de sa durée, en nous gratifiant d’une longue succession de dépressions humides dans le ciel et nerveuses dans la tête, avant un sursaut de fierté tardif intervenu au mois de février, sous la forme d’épisodes froids et neigeux.

Les distractions principales sont venues des mangeoires grâce à l’afflux de nombreux passereaux arrivés du nord un peu plus tôt en saison et qui ont réussi à atténuer l’impression de morosité générale : c’est ainsi que les grosbecs casse-noyaux, mésanges noires et bouvreuils pivoines ont été observés en quantités rarement atteintes dans le département. Un peu moins près des mangeoires, mais jamais bien loin des jardins, les sizerins ont également afflué de façon spectaculaire sur la Touraine, permettant à de nombreux ornithologues de profiter des cet hôte habituellement si rare et discret. Si le sizerin cabaret formait le gros du contingent, le sizerin flammé, beaucoup plus rare, a également pu être noté à plusieurs dizaines de reprises dans les bouleaux des villes et des villages.

Outre ces passereaux, qui bien que peu fréquents pour certains font partie de notre faune habituelle, un visiteur bien plus exotique a choisi la Touraine pour passer l’hiver, loin, très loin de ses congénères. Il porte le doux nom de pipit à dos olive**, et arbore un plumage élégant et plutôt coloré pour un oiseau de cette famille, qui rend son identification assez aisée. Loin des terres d’Extrême-Orient où cet hôte de la taïga sibérienne est censé passer la mauvaise saison, celui-ci a préféré poser ses valises sur un terrain vague de Cinq-Mars-la-Pile, commune qui n’est pas spécialement réputée pour sa ressemblance avec les plaines du Mékong. Comprenne qui pourra !

Un seul autre fait réellement marquant peut être rapporté sur la période ; il concerne le séjour d’un grèbe esclavon du 9 au 16/12 sur le plan d’eau des Ténières à Saint-Nicolas-de-Bourgueil, site qui avait déjà recueilli les deux dernières mentions de l’espèce, dont la plus récente remontait déjà à 2008.

Pour le reste, on peut citer quelques gentilles distractions épisodiques, avec des harles bièvres notés à Chinon et Rillé, des garrots à œil d’or à Savigny-en-Véron et aux Ténières, des bernaches nonnettes à Montlouis-sur-Loire et Ligré, un butor étoilé à Saint-Paterne-Racan, un hibou des marais à Chédigny ou encore une spatule blanche à Noizay puis Montlouis fin décembre-début janvier, dates très inhabituelles pour l’espèce. Enfin, jusqu’à 10 goélands pontiques ont pu être notés simultanément sur le centre d’enfouissement des déchets de Sonzay, où les effectifs augmentent de façon constante d’année en année, tout comme ceux des goélands marins qui à l’instar de Joachim du Bellay sont de plus en plus nombreux à préférer la douceur ligérienne à l’air marin !

** Espèce soumise à homologation nationale

Rédaction : Julien Présent

Illustration : sizerin flammé © Nidal Issa

posté par Pierre Réveillaud
 
vendredi 13 avril 2018
Inventaire de la Biodiversité Communale à Larçay et La Riche.
posté par Pierre Réveillaud
 
vendredi 23 mars 2018
Nouveau module mortalité
posté par Pierre Réveillaud
 
mardi 13 mars 2018
Oiseaux
EPOC : une nouvelle saison commence !
posté par Pierre Réveillaud
 
mercredi 21 février 2018
Sortie du P'tit Grav' vol. 10
posté par Julien Présent
 
vendredi 16 février 2018
Oiseaux
Bilan du comptage hivernal des oiseaux des jardins 2018
posté par Pierre Réveillaud
 
mardi 30 janvier 2018
Oiseaux
Comptage Wetlands 2018: des mieux et des moins bien
posté par Julien Présent
 
mercredi 13 septembre 2017
5 bougies pour 500 000 données!
posté par Julien Présent
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
>
 
Nbre/page :
nbre : 69

Ligue pour la Protection des Oiseaux Touraine - 148, rue Louis Blot - 37540 Saint-Cyr-sur-Loire - 02 47 51 81 84 - touraine@lpo.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018