www.faune-touraine.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Grosbec casse-noyaux 21-22
       - 
Mésange noire 21-22
       - 
Tarin des aulnes 21-22
       - 
Alouette lulu 16-22
       - 
Chevêche d'Athéna 16-22
       - 
Effraie des clochers 16-22
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 15-22
       - 
Élanion blanc 20-22
       - 
Cisticole des joncs 13-22
       - 
Cochevis huppé 16-22
       - 
Fauvette pitchou 13-22
       - 
Moineau friquet 11-22
       - 
Moineau friquet 17-22
       - 
Ecureuil roux 12-21
       - 
Hérisson d'Europe 20-21
       - 
Rainette verte 12-21
       - 
Vulcain 2021
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et des codes atlas
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Atlas faune en Indre-et-Loire
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence faunistique
Mode d'emploi
 - 
Débuter avec Faune Touraine
 - 
Guide des codes Atlas
Conditions d'utilisation
 - 
Code de conduite
 - 
Code de déontologie
Synthèses et publications
 - 
Dates d'arrivée et de départ des migrateurs
 - 
Le P'tit Grav'
Enquêtes et Atlas
 - 
Bilan Wetlands 2021
 - 
Oiseaux de France (ODF)
Bases de données naturalistes
 - 
Faune France
 - 
Oiseaux des jardins
 - 
Nature’O’Centre
 - 
Bases étrangères
Associations protection nature
 - 
Autres associations
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 110
 
mercredi 28 septembre 2022
Résultats du C.O.L.T. du 3 septembre

Bonjour à tous,

 

Vous trouverez ici les résultats du quatrième et dernier C.O.L.T. (Comptage des Oiseaux de la Loire Tourangelle) de l'année, qui avait lieu ce 3 septembre.

 

Le nombre total d'oiseaux observés a été de 7 280, ce qui correspond à peu près à la moyenne des 3 précédents passages de septembre, sachant qu'un secteur et demi n'a pas été couvert alors que tous les secteurs l'ont été lors des trois premières années de comptage.

 

Malgré cela, quelques records ont été nettement battus dont ceux du cygne tuberculé (248 individus contre 144 pour le précédent record), du héron cendré (218 contre 195), du balbuzard pêcheur (21 contre 12) et de la foulque macroule (257 contre 186).

 

Beaucoup d'effectifs sont conformes ou approchent la moyenne des années précédentes, mais on peut s'étonner que la poule d'eau reste bien moins représentée qu'en 2019 (174 individus contre 71 en 2022), comme c'était déjà le cas en 2020 et 2021 (respectivement 78 et 62).

 

On peut remarquer aussi que les effectifs de chevalier guignette sont étonnamment stables depuis 4 ans, oscillant entre 90 et 100 individus à chaque comptage.

 

De façon générale, on peut se réjouir du fait qu'aucune diminution notable et inexplicable par rapport aux années précédentes n'est à déplorer.

 

Enfin et comme à chaque fois, de petites raretés ont pu être notées. Pour cette session on pourra retenir la présence d'une gorgebleue à miroir à Saint-Pierre-des-Corps et d'un bécasseau de Temminck à Montlouis-sur-Loire.

 

Nous remercions vivement tous les participants au C.O.L.T. et vous donnons rendez-vous en avril 2023 pour une nouvelle année de comptage.

 

À bientôt au bord de la Loire ! 🙂

Photo: bécasseau variable ©Nidal Issa

posté par Julien Présent
 
vendredi 12 août 2022
Oiseaux
Résultats du C.O.L.T. du 23 juillet
Bonjour à tous,
 
Vous trouverez ici les résultats du dernier C.O.L.T. (Comptage des Oiseaux de la Loire Tourangelle) qui avait lieu le samedi 23 juillet.
 
Il s'agit déjà de la quatrième année consécutive où un comptage avait lieu à cette date, plus ou moins quelques jours. Cela permet des comparaisons déjà intéressantes des effectifs comptabilisés d'une année sur l'autre.
 
Ainsi on relève que le grand cormoran connait d'importantes fluctuations d'une année sur l'autre, avec presque 500 individus d'écart entre 2021 et 2022 (respectivement 185 et 659 oiseaux). Des fluctuations considérables qu'on peine à expliquer touchent également nombre d'autres espèces, comme le canard colvert (extrêmes : 200 et 981 individus), le milan noir (1 / 20), la poule d'eau (16 / 116), le vanneau huppé (280 / 1 019) ou le chevalier culblanc (17 / 63) pour ne citer qu'eux.
 
Pour la troisième année consécutive, les oiseaux nicheurs des grèves ont dû faire face à une crue tardive balayant les colonies de reproduction. On constate qu'en pareil cas, il y a un départ rapide et prématuré des oiseaux, qui ne s'attardent pas sur la Loire plus que nécessaire. Les effectifs de petit gravelot, sterne naine et sterne pierregarin sont donc très bas pour ces trois années en comparaison de ceux de 2019, seule année sans crue depuis le début du C.O.L.T. C'est particulièrement criant pour la sterne naine (242 en 2019, 32 en 2022). Par ailleurs, la mouette mélanocéphale est étonnamment absente pour la première fois en 4 ans.
 
Sinon pour les espèces rares, on retiendra la présence d'un crabier chevelu sur le secteur de Charmos et celle d'un ibis falcinelle sur Lanmarchadry, qui auront gâté des observateurs chanceux.
 
Merci encore pour votre participation et rendez-vous le 3 septembre pour le dernier passage de l'année. Si vous êtes intéressé pour participer, vous pouvez contacter Julien Présent à l'adresse suivante : julien.present@lpo.fr
 
Photo: aigrette garzette ©Philippe Perrin

posté par Julien Présent
 
mardi 10 mai 2022
Oiseaux
Pensez à réserver 1h de votre week-end du 28 et 29 mai !

Comptage national des oiseaux des jardins

Organisé par la LPO et le MNHN

 

Pensez à réserver 1h de votre week-end !

 

Comment participer ?

 

  • Choisir un jour d’observationsamedi 28 ou dimanche 29 mai, et un créneau d’1h
  • Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne
  • Transmettre les données sur le site

Si vous avez besoin d'aide, n'hésitez pas à consulter le Guide du participant.

Découvrez le bilan du week-end de comptage de mai 2021 ici : Bilan du week-end de comptage de mai 2021

posté par Henri Forest
 
jeudi 5 mai 2022
Parution du P'tit Grav' volume 14

Un nouveau numéro du P'tit Grav' vient de sortir. Il est consultable librement sur le site. Si vous le souhaitez, vous pouvez tout de même en commander une version papier à la LPO qui vous sera remise pour un prix de 10 € + frais de port éventuels. Nous vous souhaitons une agréable lecture !

Ci-dessous le sommaire de ce numéro:

  • ANDRES C., BARRAUD D., GRIARD B., PRÉSENT J., RÉVEILLAUD P., 2021. Synthèse des observations de l’année 2019 en Touraine. Le P'tit Grav', 14 : 9-50
  • CHEVRIER G., DELALEU C., 2021. Premiers cas de reproduction de l'Élanion blanc Elanus caeruleus en Touraine. Le P'tit Grav', 14 : 51-58
  • BARRAUD D. Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC), Échanges et réflexions autour de 20 ans de suivis en Indre-et-Loire. Le P'tit Grav', 14 : 59-69
  • GRIFFAUT N. Premières observations en groupe pour le Minioptère de Schreibers Miniopterus schreibersii en Région Centre -Val de Loire. Le P'tit Grav', 14 : 70-73
  • GRIARD B. Première mention de l'Étourneau roselin Pastor roseus pour l'Indre-et-Loire. Le P'tit Grav', 14 : 74-75

posté par Julien Présent
 
mardi 22 février 2022
Oiseaux
Mercredi 2 mars : Soirée de préparation des enquêtes EPOC Oiseaux de France et vanneau huppé

Soirée de préparation des suivis naturalistes printaniers :

RDV de 20h à 21h30 au local de la LPO, 148 rue Louis Blot à Saint-Cyr-sur-Loire.

Présentée par Clément Delaleu et Julien Présent.


Inscriptions : clement.delaleu@lpo.fr

 

EPOC ODF

Estimation des Populations d'Oiseaux Communs ODF

Dans le cadre du programme Oiseaux de France, un nouveau type d’EPOC a été déployé. Très proches des EPOC, les EPOC-ODF en diffèrent sur plusieurs points :

  • Ils sont positionnés précisément sur la base d’une stratégie d’échantillonnage
  • 3 passages sur chaque EPOC-ODF par printemps
  • Un passage sur un EPOC-ODF, c’est 3 EPOC de 5 minutes successifs et indépendants (on recommence à 0 entre chaque EPOC), soit 15 minutes sur site
  • Un nouveau tirage tous les ans jusqu’en 2023

Ces EPOC-ODF, plus standardisés que les EPOC, vont permettre de récolter des données plus structurées, représentatives de grands contextes environnementaux nationaux.

posté par Henri Forest
 
dimanche 13 février 2022
Oiseaux
Bilan du comptage Wetlands 2022 en Indre-et-Loire
C'est peu de dire que les conditions météo n'étaient pas avec nous. Un brouillard poisseux a stagné pendant tout le week-end du 15 et 16 janvier sur le département, rendant les comptages pénibles et compliqués.
L'effectif total s'en fait cruellement ressentir avec 32 000 oiseaux de moins que lors de l'édition de 2021. Ce sont surtout les vanneaux et les pluviers qui sont passés sous les radars. Les effectifs rapportés des deux espèces sont dérisoires en comparaison de ce qu'ils étaient lors des trois derniers Wetlands.
 
Le nombre de canards est également en net recul à commencer par les colverts qui sont presque deux fois moins nombreux et toutes les autres espèces d'anatidés qui diminuent plus ou moins.
 
Le grand cormoran accuse lui aussi une forte diminution en perdant plus de 40 % de ses effectifs en dortoir et pas sûr que l'on puisse incriminer le brouillard cette fois.
 
Chez les hérons, la situation est contrastée. La grande aigrette et le héron cendré sont en diminution marquée, l'aigrette garzette et le héron garde-bœufs se maintiennent.
 
Dans cette débandade générale un seul effectif record est atteint ; il concerne le cygne tuberculé, qui rassemble 273 individus contre 235 pour le précédent record, qui ne datait que de 2021.
 
Vu le contexte, les oiseaux rares n'ont pas été légion. On peut souligner toutefois l'observation de trois harles bièvres et d'un goéland marin.
 
Autre fait agréable, la présence de grues cendrées en gagnage à l'intérieur de nos frontières dans l'extrême sud du département, phénomène de plus en plus récurrent à mettre en lien avec l'augmentation de la population hivernante de Brenne.
 
Merci à tous pour votre investissement sur ce comptage et rendez-vous l'année prochaine, idéalement dans des conditions un peu plus normales !
 
Julien Présent

posté par Henri Forest
 
mercredi 19 janvier 2022
NaturaList sur iPhone : bonne nouvelle !
 

 

NaturaList est une application mobile qui permet de saisir vos observations directement sur le terrain en les pointant sur une carte précise. En un clic, vous les partagez avec la communauté des utilisateurs de Faune-France et constituez ainsi votre propre carnet de terrain virtuel.

En utilisant NaturaList, vous gagnez en rapidité, en précision et en facilité. C’est pour ces trois raisons, qu’aujourd’hui, plus de 40 % des données sont collectées via un smartphone.

Quelques points importants à noter :

  1. La version bêta de NaturaList sera prochainement désactivée. Si vous avez participé au programme test, nous vous recommandons d’installer dès maintenant l'application officielle de l'App Store.
  2. L’utilisation de NaturaList pour saisir des données est gratuite, mais si vous souhaitez consulter les observations effectuées autour de vous, il est nécessaire de souscrire un petit abonnement annuel. Vous soutenez ainsi le développement de l’appli et sa mise à jour. Cette fonction est optionnelle et vous avez, par ailleurs, la possibilité de consulter librement les observations récentes via Faune-France.
  3. Les fonctions de NaturaList pour iPhone sont limitées par rapport à celles pour Android. La saisie par liste n’est pas encore accessible, mais devrait l’être à moyen terme. La version iPhone restera toutefois moins complète que sa grande sœur pour Android, notamment en ce qui concerne la saisie des enquêtes. Ce choix est lié à des contraintes économiques qui nous obligent à privilégier le système le plus largement utilisé. Nous nous en excusons.

Nous souhaitons la bienvenue aux utilisateurs d’iPhone et de belles et réjouissantes observations.

posté par Benjamin Griard
 
vendredi 7 janvier 2022
Oiseaux
Le week-end du samedi 29 ou dimanche 30 janvier participez au comptage national des oiseaux des jardins !

 

Comptage national des oiseaux des jardins


Organisé par la LPO et le MNHN
Pensez à réserver 1h de votre week-end !
Comment participer ?
  • Choisir un jour d’observation, samedi 29 ou dimanche 30 janvier, et un créneau d’1h
  • Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne
  • Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui visitent le jardin. On ne retient, pour chaque espèce, que le chiffre maximal d'oiseaux observés simultanément  et uniquement présents durant la période d'observation. Pour les reconnaitre plus facilement, des fiches sont disponibles sur le site de l’Observatoire
  • Transmettre les données sur Faune Touraine  via la page oiseaux des jardins

Si vous avez besoin d'aide
Contact : oiseauxdesjardins@lpo.fr


A noter : si vous avez manqué le bilan du comptage de janvier 2021, il est toujours consultable << ici >> 

Janvier 2022
29 & 30
PARTICIPER
 
 

posté par Henri Forest
 
vendredi 25 juin 2021
Oiseaux
Un P’tit Grav’ tout chaud est arrivé !

Après s’être confiné quelques mois en lieu sûr, le P’tit Grav’ décide enfin de faire sa sortie au grand jour avec un nouveau numéro, qui connaîtra à n’en pas douter le même succès commercial que ses prédécesseurs. Tout comme le dernier opus, il est à retrouver en libre consultation sur le site Faune-Touraine. Pour les puristes et les collectionneurs il est toutefois toujours possible de l’acquérir en format papier au prix de 10 €.

Sommaire :

- Synthèse des observations de l’année 2018 en Touraine

- Suivi des comptages de colonies de mise-bas de chiroptères depuis 2013

- Les formes du paradis : la friche urbaine des Atlantes

- Première mention du Pipit à dos olive en Région Centre-Val de Loire

posté par Julien Présent
 
jeudi 10 juin 2021
Résultats du comptage de printemps des oiseaux des jardins

Le traditionnel comptage des oiseaux des jardins se tenait cette année les 29 et 30 mai. Ce sont 72 jardins qui ont participé à l'évènement en Touraine, ce qui est un peu moins que le record de 79 de 2020 qui s'expliquait par l'engouement pour les oiseaux des jardins qu'avaient provoqué deux mois de confinement total survenus juste avant.

Au total, ce sont 576 données de 1 485 oiseaux qui ont été collectées, soit 20,6 individus par jardin ce qui est conforme à la moyenne habituelle.

Le trio de tête des espèces les plus notées reste le même qu'en 2020 mais dans un ordre différent, à peu de choses près il est vrai. Le moineau domestique arrive en premier avec 52 jardins représentés (72 %), suivi du merle et du pigeon ramier ex-aequo, avec 51 jardins chacun (71 %). Les plus chanceux auront pu observer la huppe fasciée (4 jardins, 6 %), le loriot d'Europe (3 jardins, 4 %) ou l'hypolaïs polyglotte (2 jardins, 3 %) entre autres.

Merci à tous et rendez-vous en janvier 2022 pour le comptage des oiseaux des jardins en hiver !

posté par Julien Présent
page :
1
2
3
4
5
6
7
8
9
>
>|
Nbre/page :
nbre : 110

Ligue pour la Protection des Oiseaux Touraine - 148, rue Louis Blot - 37540 Saint-Cyr-sur-Loire - 02 47 51 81 84 - touraine@lpo.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2022