www.faune-touraine.org
 Visiteur Anonyme  [J'aimerais participer]
VisionatureVisionature
Accueil
 
Les partenaires
Consulter
  Les observations
    - 
Les 2 derniers jours
    - 
Les 5 derniers jours
    - 
Les 15 derniers jours
     Données et analyses
       - 
Bouvreuil pivoine 17-18
       - 
Grosbec casse-noyaux 17-18
       - 
Mésange noire 17-18
       - 
Sizerin cabaret 17-18
       - 
Sizerin flammé 17-18
       - 
Sizerin indéterminé 17-18
       - 
Tarin des aulnes 17-18
       - 
Busard cendré 11-18
       - 
Circaète Jean-le-Blanc 15-18
       - 
Moineau friquet 11-18
       - 
Moineau friquet 17-18
       - 
Ecureuil roux 12-18
       - 
Loutre d'Europe 15-18
       - 
Rainette verte 12-18
       - 
Couleuvre verte et jaune 15-18
 - 
Les galeries
Information
 - 
Toutes les nouvelles
 - 
Sur votre agenda
  Aide
    - 
Droits d'accès
    - 
Espèces à publication limitée
    - 
Explication des symboles et des codes atlas
    - 
Foire aux questions
  Statistiques d'utilisation
Atlas faune en Indre-et-Loire
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs
 - 
La faune de votre commune
 - 
Cartes de présence faunistique
Mode d'emploi
 - 
Débuter avec Faune Touraine
 - 
Guide d'attribution des codes atlas
Enquêtes et Atlas
 - 
Enquête sur les rapaces nocturnes nicheurs 2014-2016
 - 
2013 : deuxième année de l’enquête nationale hirondelles
 - 
Atlas des oiseaux nicheurs de France métropolitaine (AONFM) 2009/2012
Autres sites Visionature
 - 
Bases voisines et sites nationaux
Synthèses et publications
 - 
Synthèses ornithologiques trimestrielles
 - 
Dates d'arrivée et de départ des migrateurs
 - 
Le P'tit Grav'
 - 
Le Comité d'Homologation Régional du Centre (CHR Centre)
Règles à respecter
 - 
Code de conduite
 - 
Code de déontologie
Les liens

Toutes les nouvelles
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
>
 
Nbre/page :
nbre : 62
 
vendredi 16 février 2018
Oiseaux
Bilan du comptage hivernal des oiseaux des jardins 2018
posté par Pierre Réveillaud
 
mardi 30 janvier 2018
Oiseaux
Comptage Wetlands 2018: des mieux et des moins bien

Vous trouverez en cliquant ici les résultats du comptage Wetlands pour cette année 2018.

Le comptage a rassemblé cette année un nombre record de participants avec 55 personnes mobilisées, dont pour la première fois deux équipes de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, que la LPO Touraine remercie pour leur aide.

Ce sont donc au total quelque 45 687 oiseaux qui ont été dénombrés, chiffre en baisse sensible par rapport à 2017, qui s’explique principalement par une moindre présence des vanneaux huppés et pluviers dorés, malgré les prospections spécifiques dont les deux espèces ont fait l’objet. Il est délicat pour autant d’affirmer qu'ils étaient présents en moins grand nombre dans notre département dans la mesure où ces oiseaux se tiennent essentiellement dans les champs et qu’il est donc impossible de couvrir l’ensemble des milieux qui leur sont favorables. Comme ils sont très grégaires et également très mobiles, il est assez facile de passer à côté de plusieurs milliers d’oiseaux sans même le soupçonner. Le département confirme tout même son importance pour l’hivernage des deux espèces en accueillant au moins 10 000 pluviers et 23 000 vanneaux.

Concernant les oiseaux d'eau proprement dits, les résultats sont très divers. Le record d’effectif est battu de peu pour le canard colvert qui compte 4 303 émissaires sur notre sol, tandis que le fuligule milouin fournit un contingent significatif de près de 900 oiseaux. La plupart des autres espèces d’anatidés sont assez faiblement représentées, notamment le canard chipeau qui semble bouder nos plans d’eau avec un tout petit score de 80 individus. Quant au canard siffleur, l’érosion des effectifs hivernants au Lac de Rillé franchit un nouveau seuil avec cette année moins de 35 oiseaux dénombrés. À l’opposé, le fuligule morillon réalise son meilleur chiffre depuis 2010 après quelques années de grosse disette, avec 45 exemplaires en magasin, presque tous au Louroux et aux Ténières. De son côté la foulque macroule est observée en quantité conforme à la moyenne avec un total de 1 614 individus, dont un tiers sur le Lac des Peupleraies à Saint-Avertin.

Le traditionnel comptage des grands cormorans au dortoir met en évidence une légère hausse des effectifs par rapport à 2017 avec un total de 1436 oiseaux dénombrés. La répartition des individus est très changeante d'une année sur l'autre. Les pistes permettant de l’expliquer sont multiples. Outre les destructions directes orchestrées par les services de l’État et qui contribuent à une redistribution spatiale constante des dortoirs, les variations de niveaux d’eau des principaux cours d’eau peuvent également pousser les oiseaux à changer de stratégie en quittant certains sites pour en investir d'autres.

Plusieurs records d’effectifs nous viennent comme d’habitude des ardéidés et singulièrement des petits hérons blancs qui nous ravissent de leur présence hivernale à hauteur de 200 individus pour l’aigrette garzette et 250 pour le héron garde-bœufs. Les grands hérons gris sont moins bien lotis, puisque le héron cendré est en baisse nette par rapport à 2017, ce qui ne fait que traduire l’évolution à la baisse de la population nicheuse.

Comme d’habitude, les laridés n’ont pas pu faire l’objet d’un comptage sérieux, la plupart des participants étant déjà mobilisés sur le dénombrement des cormorans au dortoir. Les chiffres avancés dans la synthèse sont donc très en deçà de ce que la Touraine héberge réellement en mouettes et goélands à la mi-janvier. Un comptage spécifique sera mis en place dans les années qui viennent pour que cette famille de volatiles respectables ne soit plus le parent pauvre des comptages d’oiseaux d’eau dans le département.

S'agissant des p’tits nouveaux, ceux qui sont notés pour la première fois en comptage, il n’y en a qu’une seule espèce cette année : le busard des roseaux, qui est observé à l’unité sur deux sites différents.

Finissons par cette découverte peu banale de ce qui semble bien être un dortoir de bergeronnettes des ruisseaux sur la Loire à Tours, où 12 individus sont dénombrés à la tombée du jour dans un petit arbuste au pied du pont Wilson.

Merci à tous les participants et rendez-vous l’année prochaine!

Julien Présent

Photo ci-dessous: groupe mixte de vanneaux et de pluviers - Limeray - janvier 2018 ©Julien Présent

posté par Julien Présent
 
mercredi 13 septembre 2017
5 bougies pour 500 000 données!
posté par Julien Présent
 
mercredi 26 juillet 2017
Ouverture de Faune-France, le portail naturaliste interassociatif
posté par Julien Présent
 
vendredi 26 mai 2017
Oiseaux
27 & 28 mai 2017 : Un week-end pour compter les oiseaux !
posté par Benjamin Griard
 
mercredi 8 mars 2017
Oiseaux
Où nichent les derniers moineaux friquets ?
posté par Julien Présent
 
mercredi 8 mars 2017
Oiseaux
EPOC: Prenez part au nouveau programme participatif de suivi des oiseaux communs
posté par Julien Présent
 
vendredi 20 janvier 2017
Oiseaux
28 & 29 janvier 2017 : week-end national de comptage des oiseaux des jardins
posté par Benjamin Griard
 
lundi 9 janvier 2017
Oiseaux
Dérèglement climatique : le P’tit Grav’ nous revient maintenant début janvier !
posté par Julien Présent
 
dimanche 23 octobre 2016
Papillons de nuit
Les papillons de nuit ouverts à la saisie.
posté par Benjamin Griard
page :
 
 
1
2
3
4
5
6
7
>
 
Nbre/page :
nbre : 62

Ligue pour la Protection des Oiseaux Touraine - 148, rue Louis Blot - 37540 Saint-Cyr-sur-Loire - 02 47 51 81 84 - touraine@lpo.fr
Visionature
VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes, peuvent partager en temps réel leur découverte et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune
Biolovision Sàrl (Switzerland), 2003-2018